Nos Observations du Myanmar et de leurs coutumes

  1. Le tabac à chiquer

La Birmanie est l’un des derniers pays d’Asie à ne pas avoir interdit le tabac à chiquer. Une très grande partie de sa population, et surtout en zone rurale, continue à mastiquer ce tabac régulièrement. Cela se constitue d’une feuille de plante dans laquelle on met une pâte de tabac rouge et une sorte de colle blanche alimentaire pour faire tenir le tout. Une fois qu’ils ont fini de mastiquer, ils crachent les résidus de pâte rouge. C’est ainsi que vous pouvez voir des taches rouges un peu partout sur le sol. En conséquence, la plupart d’entre-eux ont une dentition vraiment abimée.

  1. Peu “commerçant”

Il est difficile de négocier en Birmanie, mais néanmoins la plupart des gens donnent un prix raisonnable. De plus, les taxis sont par exemple alignés entre eux pour avoir des prix semblables. Seulement parfois, parce que nous sommes touristes, les gens augmentent les prix et ne veulent absolument pas discuter. Nous avons dû décliner de nombreuses offres parce qu’elles étaient beaucoup plus chères que ce qui nous avait été indiqué, et plutôt que revenir sur le juste prix, un commerçant préférera ne pas faire affaire plutôt que perdre la face. 

  1. Le trafic routier

Il est très difficile d’anticiper les comportements des automobilistes sur la route. Le code de la route est anecdotique ici. Cependant comme les Birmans apprennent dès leur plus jeune âge à se débrouiller dans cet environnement, et à conduire vis à vis des autres automobilistes, il y a peu d’accidents. Il faut ajouter que le pays est en plein boom d’infrastructures, notamment les routes qui sont goudronnées un peu partout dans les grands axes, facilitant le trafic.

  1. La couverture réseau

Le Myanmar a beau être en retard sur de nombreux secteurs, dans les télécoms le pays se porte bien. A notre arrivée, nous avons obtenu une carte sim avec 10go pour un peu moins de 10€ et nous avons toujours eu du réseau 4g à l’exception de quelques régions reculées. Les adolescents ont pour la plupart un smartphone et semblent très connectés. C’est incroyable quand on sait qu’on achetait en 2013 des cartes sim sans data pour plusieurs centaines de dollars. Il faut aussi savoir que le pays est l’un des pays avec la plus grande pénétration du marché des smartphones car près de 90% des birmans en ont un. 

  1. Nourriture

La nourriture birmane bien que différente selon les ethnies, est peu diversifiée. Les plats birmans se composent de poulet ou de porc accompagnés par du riz mais aussi parfois par des pommes de terre. C’est une cuisine assez grasse en huile, ou au moins très souvent saucée. Les légumes sont eux variés et dépendent des régions où l’on se trouve. Il faut aussi dire que les plats sont généralement bons.

  1. Le Thanaka

Les birmans s’enduisent une crème de couleur pâle sur le visage qu’on appelle le Thanaka. Même si la tradition se perd par endroits, elle est encore assez répandue. Elle consiste à enduire, les visages des femmes, des jeunes filles et dans une moindre mesure ceux des hommes, d’une pâte d’origine végétale. Le Thanaka provient du bois de plusieurs arbres produits dans différentes régions du pays. La crème est appliquée en motifs simples souvent circulaires et aurait de nombreux effets bénéfiques pour la peau, notamment protégeant du soleil.

  1. Leurs croyances

Les birmans sont en majorité bouddhistes, ils construisent des pagodes absolument partout, et les financent par des dons. Pour cela, devant les pagodes en construction, on peut trouver des personnes faisant une quête pour le projet avec des sortes de saladier qu’elles secouent. Pour attirer l’attention, il y a aussi souvent des haut parleurs et de la musique avec le volume poussé au maximum.  

  1. La sécurité

Au début très réticents quant au fait de laisser nos vélos, même à quelques mètres de nous, sans surveillance, ou de sortir nos portables en pleine rue, nous nous sommes vite rendus compte que nous étions en sécurité. Aucun regard sur nos affaires, ni même sur nos portables. Cela est notamment dû au fait qu’ils en ont tous déjà un, et de modèles quasi similaires. 

  1. Les déchets

Dans les grandes agglomérations du pays, les rues sont plutôt propres mais dès qu’on s’en éloigne un peu on trouve de vraies décharges à ordures aux bords des routes et ce de manière généralisée dans le pays. 

  1. Culture sur brûlis

Dans la majorité des régions où nous sommes passés, nous avons pu croiser des champs entiers en train de brûler, comme des bordures de routes ou des déchets. Pour ce qui est des champs, il s’agit d’une certaine culture appelée culture sur brûlis. 

  1. Aucune grosse marque de prêt à porter est présente en Birmanie

C’est d’ailleurs pour ça que nous avons pu rencontrer des expatriés qui ont monté leur propre marque de prêt à porter. Cela explique aussi pourquoi beaucoup de birmans ont des t-shirts de foot de clubs européens connus, et du dj Alan Walker.

Ainsi que divers autres faits:

  • Les bouteilles d’eau sont remplies au millimètre près jusqu’au goulot, ce qui  a pour conséquence que lorsqu’on en ouvre une, on en met partout.
  • La grande majorité de leurs restaurants est sponsorisée par la bière birmane “Myanmar”, des enseignes aux porte-couverts.
  • Il y a des panneaux publicitaires pour une marque de whisky partout
  • Nos vélos ont suscité beaucoup de curiosité, notamment lorsque nous sommes arrêtés, il se passe rarement plus de 5 minutes avant d’avoir un attroupement autour de nous.
  • Les Birmans sont très serviables et cherchent toujours à donner aux touristes la meilleure expérience possible du pays. Cela peut se voir notamment à l’entrée des villes où les panneaux indiquent “take care of tourists”.
  • Les scooters sont interdits à Yangon et très développés dans les autres villes du pays, par exemple à Mandalay où nous n’avons vu presque aucune voiture. 
  • Ils célèbrent début avril la fin de la période sèche par de grandes fêtes de l’eau pendant lesquelles le pays est paralysé.
  • Ils ne savent pas placer une prise convenablement.

One comment on “Nos Observations du Myanmar et de leurs coutumes

  1. C’est toujours agréable de découvrir un pays avec des photos mais quand un peu d’histoire s’y ajoute c’est encore mieux ! Merci 👍 et fabriquez vous de magnifiques souvenirs 😍

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.